Michael Jackson Fan Index du Forum
Michael Jackson Fan
forum consacré à Michael Jackson le roi de la pop music et de toute une génération
 
S’enregistrer
FAQRechercherMembresGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion

[T] Au Delà du pays des rêves
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson Fan Index du Forum -> Entre fans -> Vos fanfictions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Natou
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 223
Cancer (21juin-23juil) Féminin
Date de naissance: 13/07/1989
Localisation: Canada

MessagePosté le: Mar 17 Mar - 18:30 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

Merci ! Voilà, voilà, chapitre 6

6
Visite chez le "Roi de la Pop"



Ce matin, je me réveille plus tôt qu'à la normale, sur mon réveil-matin indique qu'il est neuf heures. Je sors de mon lit et me dirige vers le miroir pour me brosser les cheveux. Puis, j'ouvre ma garde-robe pour y prendre les vêtements que je porterai aujourd'hui. Une fois habillée, je sors de ma chambre prendre mon petit déjeuner. Une bonne odeur de bacon m'accueille à la cuisine, mon père est devant la cuisinière. Il jette un regard par dessus son épaule. Je lui fais signe de la main et il se retourne en disant:

-Bonjour, ma fleur, tu es matinale, ce matin !

Il sourit. Je lui rend son sourire, songeant à ma première rencontre avec Michael Jackson. Je m'assois sur une chaise près de la table.

-Bonjour, papa ! lui répondais-je avec une voix douce. As-tu bien dormi ?

-Oui, oui, fait mon père en bâillant, toi ?

-Oui, j'ai fais un rêve magnifique, mais Tommy Lee, m'a sorti de ceci au meilleur moment du rêve !

-Oh ! et j'imagine que tu rêvais que Harry et toi, vous combattez Voldemort et que plus tard dans ton rêve tu donnes naissance à une ravissante petite fille ?

Il sourit de nouveau en servant mon assiette. Je rêve à Harry, mais là c'est moins fréquent ! J'ai peut-être tendance à l'oublier peu à peu. Je songe toujours à ma soirée que j'ai passé avec Michael, à sa voix douce et mélodieuse avec un bel accent. Ah ! soupir... Je me demande si le sortilège de rajeunissement à fonctionner. Je prends une bouchée de mon petit déjeuner et répond à mon père à propos du rêve:

-Non, je n'ai pas rêver à Harry. J'ai rêvé à Michael Jackson.

Mon père qui prend une gorgée de son café, l'avale de travers et s'étouffe avec. Il est rouge comme une tomate quand il s'étouffe.

-Qu... Quoi ? Tu as rêvé à Michael, c'est rare ! Est-ce que c'est à cause qu'il t'as ramené à la maison hier soir ?

-Je ne sais pas, dis-je en imageant une bouchée. Dans mon rêve il était beau et jeune.

Mon père continue de boire son café, pendant que je lui raconte mon rêve. Après avoir fini de manger, je me dirige droit vers la salle de bains et me brosse les dents. Quelques minutes, plus tard, j'informe mon cher père que je m'en vais rendre visite au chanteur. Celui-ci est surpris, mais je me contente de sourire, le cœur léger et remplit de bonheur. C'est comme si je connaissait l'endroit où il vit. Et pourtant, je ne sais pas où habite mon nouvel ami. Une fois sorti de chez moi, après avoir saluer mon père, je cours sur le trottoir pour me rendre dans le quartier du pays de l'Au delà. Il fait froid, mais je m'en fous, je suis bien au chaud dans mon manteau et mes muscles se réchauffent en courant. Tout d'un coup, dans le quartier, j'entends quelqu'un crier mon nom. Je me retourne et vois un magnifique garçon aux longs cheveux bleus, habillé d'un manteau blanc et bleu, des jeans et des chaussures rouges. Il se dirige vers moi en souriant, je le reconnais, c'est mon ami d'enfance !

-Alexandre ! criais-je de joie en sautant dans ses bras.

Celui-ci m'attrape et se met à rire.

-Nathacha, comme je suis content de te voir ! s'exclame le garçon en souriant.

Je regarde ses beaux yeux verts, mon ami Alexandre Bellavance est vraiment beau. Sonic est son vrai prénom. À l'origine ce beau garçon, un peu plus grand que moi est un hérisson bleu capable de courir d'une vitesse inimaginable. C'est lui qui m'a ramené à mes vrais parents: Artémis De Grâce et Sassianne. Je lui dois tout. Une femme m'avait kidnappée quand j'avais l'âge de deux ans, parce qu'elle était jalouse de ma mère. À l'âge de huit ans, j'ai rencontrée Sonic, durant la période du verglas qui a frappé de plein fouet le Québec. Puis, à l'âge de dix ans, cette femme immonde qui faisait semblant d'être ma vraie mère a chassée Sonic de notre maison et m'a retirer tous les souvenirs que j'avais de lui, grâce à un pouvoir magique. Sonic a alors trouvé ma vraie mère, en chemin, vers sa demeure. Ma mère était en train de pleurer. Il lui a demandé pourquoi elle pleurait. Elle lui a tout expliqué ! Le hérisson lui a promis de me retrouvé. À quatorze ans, il s'est métamorphosé en humain, aidé de sa sœur Sonia et son frère Emmanuel (Manic), ils m'ont retrouvée dans une école: Magic Academy, mais ne m'adressaient pas la parole pour ne attirer les soupçons de M Okorus, le mari de ma fausse maman. À dix-sept ans, Alexandre m'a retrouvé enfin, accompagné de mes vrais parents à Poudlard au bureau du directeur Albus Dumbledore. C'est alors que je découvre toute la vérité. Okorus et Liliane sont arrêtés et emmenés en prison, l'école Magic Academy a été détruite. Et tous mes amis sont venus à Poudlard. C'est à cette école aussi là que j'ai rencontrée Harry.

Alexandre me regarde de la tête aux pieds. Je lui demande alors d'une voix enjouée:

-Qu'est-ce que tu fais ici, je croyais que ta mère, ton frère et ta sœur étiez sur votre planète: Mobius ?

-Oui, je sais, me répond mon ami en me caressant la joue, mais on s'ennuyait de la Terre et on nous a invités à vivre à l'Au Delà ! C'est génial non ?

-Oui, c'est vraiment cool !

-Et toi, que fais-tu ici ? Pourquoi courais-tu comme ça ?

-Je voulais rendre visite au chanteur Michael Jackson.

-Michael Jackson ? fait celui-ci en imitant la voix de l'artiste. Hee-hee ! Aow ! C'est celui-là que tu veux ?

-Oui, oui, celui-là ! Tu sais où il vit ?

Il sourit et réfléchit. Je le vois taper du pied et je me met à rire. Il me prend la main et l'embrasse, exactement comme Michael l'a fait hier.

-Oui, je sais, où il habite et je t'y emmènerai dans quinze-soni-minutes !

Il me prend dans ses bras pour me transporter, puis, je devine ce qu'il va faire. Je me met à sourire.

-Accroches-toi, ma belle ! Ça va décoiffer un peu...

Il set à courir d'une vitesse incontrôlable et je me met à hurler de joie. Le vent fouette mon visage que j'en ferme les yeux, mes bras sont toujours solidement accrochés au cou d'Alex durant le voyage. Et comme l'a dit mon ami, cela ne dure que quinze minutes. Il se met à me déposer sur la neige blanche. Je suis ébahie. Un manoir de luxe se dresse devant moi. J'ai l'impression d'être sur le haut d'un immense gâteau à la vanille. Alex me sourit.

-C'est là, la maison de MJ, déclare-t-il en me regardant avec les yeux doux.

-Wow ! Il pourrait construire un nouveau Neverland.

-Bon, moi, je dois y aller, ma mère va m'attendre...

Il m'embrasse sur la joue tendrement.

-Si tu as besoin de moi, tu siffleras et je serai là.

-Mais je ne sais pas siffler !

-Hurle mon nom, alors.

Il me fait un clin d'œil. Et il s'en va en courant. Il est tellement rapide que l'on voit seulement un ligne bleuâtre dans la neige. Je m'approche de la demeure de Michael et sonne à la porte. Une belle jeune femme aux cheveux longs blonds vient m'ouvrir en souriant. Ses grands yeux bleus sont remplit de sincérité.

-Bonjour, Miss, que puis-je faire pour vous ? me demande-t-elle gentiment avec un accent anglais.

-Oui, bonjour, je m'appelle Nathacha De Grâce, est-ce que Michael Jackson vit ici ?

-Oui, il vit ici, c'est aussi mon patron, entrez je vous en prie !

Elle me laisse entrer dans le hall, puis, j'enlève mon manteau.

-Au fait, mon prénom est Carole, me dit-elle, je suis la femme de ménage de Michael.

-Ah..., fais-je en souriant.

Elle prend mon manteau et l'accroche dans un porte-manteau. Tout d'un coup, quelque chose de doux se frôle contre ma jambe. Je baisse les yeux et me rends compte que c'est un chat noir à la longue fourrure. Le félin se met à miauler et à ronronner. La femme de ménage me demande si j'y suis allergique, je lui réponds que non et que j'ai quatre chats à la maison. J'adore les chats ! Je me met à caresser le chat et il se met de nouveau à ronronner. Et j'entends une belle voix mélodieuse dire:

-Carole, il y a quelqu'un à la maison ?

-Oui, répond cette dernière.

J'entends des pas se diriger vers le hall. Le chat court vers son maître et se frôle contre lui. Devant moi, Michael Jackson me regarde en souriant. Il est beau et jeune comme dans mon rêve ! Le sortilège a réussi ! Son visage est plus jeune. Ses cheveux noirs attachés en queue de cheval, ce qui lui va bien. Il est habillé en chemise rouge en satin, en pantalons noir et pantoufles blanches. Ses yeux ne regardent que moi. Il caresse son chat et s'avance vers moi.

-Ma chérie ! dit-il en me serrant contre lui. Je suis heureux que tu me rendes visite. J'ignorais que tu savais où je vivais...

-C'est un ami qui m'a emmené ici, dis-je en humant son doux parfum. Je suis contente de te voir.

-Et moi de même, me dit-il en relâchant son étreinte. Oh ! Je te présente Carole, Nathacha. Carole, voici Nathacha, ma nouvelle amie.

Carole me sourit en disant à son patron que l'on s'est déjà présentées. Je rougis en entendant le mot «amie» de la bouche de cet homme.. Je suis vraiment l'amie de cet incroyable artiste ? Michael me sourit et me fait un clin d'œil. Puis, il m'emmène visiter le reste de la maison -pendant que Carole fait son travail-, me faisant voir ses prix qu'il a gagnés dans de nombreux galas. Ses œuvres qu'il a acheté et qui coûtent une fortune -dans des magasins de grandes renommées- où il les a installés dans une très grande pièce de la maison que personne ne se servait. Il m'emmène dans sa bibliothèque, qui est aussi son coin détente. Cette pièce est un peu plus petite que la pièce aux trophées et œuvres d'arts. Je suis impressionnée, les murs de la bibliothèque sont uniquement fait en bois de pin et le mobilier aussi ! Près des grande fenêtres, un piano est sur place avec un banc en bois vernis. Michael s'y installe et se met à jouer un air magnifique, pendant que moi, je fixe une peinture représentant lui, nu avec un drap blanc qui cache ses parties génitales. Je rougis, si je continue à fixer cette peinture comme ça, il va penser que je suis perverse ! Une ribambelle d'enfants l'entourent sur l'illustration et vers le haut on peut voir Peter Pan et la fée Clochette. Voyant que je suis en train de regarder ailleurs, l'artiste arrête de jouer et le piano ne fait plus aucunes notes. Il se lève et se dirige vers derrière moi, posant ses mains sur mes épaules. Je sursaute à ce contact.

-Oh ! désolé de t'avoir effrayé, ma chérie, s'excuse-t-il en riant un peu.

-Non, non, ça va, dis-je distraite.

-C'est un joli tableau n'est-ce pas ?

Il sourit, croissant ses bras autour de mes épaules. Je sursaute de nouveau, je ne m'attendais pas à ce qu'il pose ce geste. Voyant que j'ai été surprise il relâche son étreinte.

-I'm really sorry ! me dit-il d'un air penaud, je ne sais pas ce qui m'a pris. Je ne te connais qu'à peine et voilà que je t'étreins comme si je te connaissais depuis longtemps.

-Ce n'est rien, dis-je en rougissant, je ne suis pas choquée, rassures-toi ! J'ai bien aimé ce contact...

-Ah ! d'accord ! Je suis rassuré, réplique-t-il en posant une main sur son cœur.

Il m'embrasse sur la joue tendrement, ce que je ne refuse pas du tout.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Mar - 18:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MJ-FAN
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 537
Bélier (21mar-19avr) Féminin
Date de naissance: 10/04/1987
Localisation: Avec Mike à Disney

MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 22:52 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

suite natou stp ^^
_________________
RIP
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Natou
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 223
Cancer (21juin-23juil) Féminin
Date de naissance: 13/07/1989
Localisation: Canada

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 03:47 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

D'accord, mais je veux un commentaire mieux que «suite svp», merci.

7
«Bests friends forever» 


Michael et moi, sortons de la bibliothèque pour nous rendre dans le salon. En entrant dans la pièce, nous voyons Carole mettre son manteau prête à partir. Le chanteur s'éloigne de moi pour s'approche d'une commode ancienne et sort de l'un des tiroirs, une épaisse liasse de billets de banque. C'est sûrement le salaire que reçoit Carole. La femme en question semble refuser ce montant d'argent, d'après ce que je comprends, car elle s'est mise à parler anglais. Le chanteur lui dit quelque chose comme: « Prenez cet argent, vous faites un excellant travail, Carole. C'est pour cette raison que j'augmente votre salaire.» Celle-ci sourit et lui dit que Dieu le bénisse. Elle me regarde en souriant, me faisant signe de la main. Je lui rends son sourire et elle s'en va en remerciant son patron d'être aussi généreux. Le chanteur s'assoit sur son sofa recouvert d'un tissu de velours rouge. Je m'assois à mon tour et lui sourit. Son chat quant à lui, saute sur les genoux de son maître et se met en boule. Le félin ronronne dès lorsque Michael le caresse. Autour du cou du chat noir, je remarque qu'il porte un collier vert avec des motif de la fée Clochette dessus. Un grelot y est accrocher, puisque je l'entends émettre un son de clochette.

-Dis-moi, Michael, ton chat est-il un mâle ou une femelle ? lui demandais-je, curieuse.

-C'est une femelle, me dit-il avec douceur. Elle s'appelle Tinkerbell

-Tinkerbell ?

-Oui, comme dans Peter Pan, you know ?

-Oui, je connais Peter Pan, mais ce n'est pas le dessin animé de Disney que je préfère... Mais j'adore la Petite Sirène. Quand j'étais petite, je voulais devenir comme elle parce que je la trouvait chanceuse d'avoir une queue de poisson. Et quand j'y pense, je me dis: «Ouais ! C'est mieux d'avoir des jambes, on fait pleins de choses avec !» Tandis qu'avec une queue, on ne fait que nager, c'est pas très pratique ! J'aime aussi Aladdin, c'est un beau dessin animé. J'étais tombée amoureuse de lui quand j'étais petite fille aussi !

-Oh ! C'est mignon, sourit-il en me prenant la main pour l'embrasser. J'ai dégriffé Tinkerbell pour ne pas qu'elle fasse de dommages chez moi. Je veux aussi qu'elle ait des chatons.

Je pousse un petit cri de joie qui attendrit Michael ! Sait-il à quel point j'adore les chatons ? Quand je le regarde, je frissonne de bonheur et je ressens la chaleur monter en moi. Et quand il me sourit, je rougis. C'est tellement étrange. Pourquoi j'ai ces sensations qui en train de naître en moi ? Qu'est-ce que je lui trouve ? Il n'est pas mon genre. Moi, j'aime les garçons aux yeux bleus et aux cheveux bruns. De toutes façon, j'ai un énorme respect pour cet artiste, rien de plus. Je l'aime bien, il est sympathique. Puis, je me met aussitôt à penser à Alexandre Bellavance. J'ai ressenti la même chose pour lui, mais j'espère de tout cœur que ce n'est que passager. Harry est mon petit ami et on s'aime depuis maintenant deux ans et quelques mois. J'ai laissé tomber Daniel Radcliffe pour lui. Alors pourquoi laissé mon cœur en choisir un autre. Les garçons ne sont pas des jouets. Ils méritent le respect eux aussi. Tout d'un coup Tinkerbell se réveille et s'étire le corps et ensuite, elle s'approche de moi pour que je puisse caresser sa fourrure de jais. Comme elle est mignonne. Ma main droite se met toucher les poils du félin et à les caresser. La chatte ronronne. Elle est vraiment affectueuse ! Le chanteur quant à lui se lève et me demande si je veux à boire. Je lui répond affirmativement que oui. Il me nomme les boissons qu'il possède. Puis, j'opte pour une boisson gazeuse. L'homme se met à claquer des doigts et tourne sur lui même en faisant quelques pas de danses avant des chercher les rafraîchissements. Même s'il paraissait plus vieux avant, il n'a jamais perdu la faculté de danser comme il toujours fait dans sa carrière. Il me laisse quelques minutes seule en compagnie de son animal. Je l'entends chanté un air que je connais. Il s'agit de la chanson The Way you make me feel. L'artiste revient avec une canette de Pepsi, pour moi et un 7 up, pour lui.

-Michael, j'ai quelque chose à te dire, déclarais-je en ouvrant ma canette.

-Oui, vas-y, je t'écoute.

-Je fais de la magie, je suis une sorcière.

-Really ? fait-il impressionné. You're really a witch ?

-Oui, et c'est moi qui t'a permis d'être de nouveau jeune.

-C'est toi qui a fais ça ?

Il est totalement surpris. Je continue de lui expliquer:

-Je t'ai fais rajeunir parce que je voulais que tu te sentes bien, Je ne voulais pas que tu te sentes vieux, tu m'en veux ?

Il ne dit rien. M'en veut-il ? Je cache mon visage dans mes mains comme je suis stupide ! Voilà que je rencontre mon coup cœur, il est super gentil avec moi et aujourd'hui il va me bouder, il ne voudra plus me parler, il va me chasser de sa maison en criant: « Mettez cette sorcière au bûcher !» C'est alors que je l'entends rire. Il rit ! Il rit vraiment !

-Voyons ma chérie, me dit-il doucement, je ne t'en veux pas ! C'est une vraie bénédiction ce que tu m'as apporté ! Je suis vraiment heureux que de me sentir jeune physiquement. Merci ! Et en plus de tout ça, je découvre que tu as des pouvoirs extraordinaires, Nathacha ! Je veux être plus qu'une connaissance pour toi, je veux être ton ami. I want to tell people that we are best friends forever.
-Vraiment, tu es sérieux ?
-I'm very serious, girl ! Je ne veux pas que notre relation soit brisée. Tu es une personne vraiment charmante, je commence réellement à t'adorer.
-Merci, souriais-je en rougissant même temps.
-Allons, ne rougis pas, c'est normal ! réplique-t-il en me caressant la joue.
Je continues de rougir malgré moi. Je ne sais pas pourquoi, mais le Roi de la Pop me fait sérieusement de l'effet. Nous parlons encore quelques heures, de tout et de rien. De ce que j'aime et de ce que lui aime Je finis ma canette de Pepsi, puis me rends compte de l'heure qu'il est sur l'horloge. Je me lève et informe Michael que je dois rentré à la maison pour ne pas que mes parents s'inquiètent. Il sourit et se lève à son tour pendant que j'enfile mon manteau et mes gants que Carole m'a rapporté avant de partir. Le chanteur me dit de lui rendre visite autant que cela me plaira, car il dit qu'il aime bien ma compagnie. Je le remercie de m'avoir acceptée chez lui. Ce dernier réplique qu'il est très heureux d'avoir de la visite surprise. Avant de partir l'artiste m'étreint avec amour. J'en ai des frissons. Je rougis une dernière fois. Il relâche son étreinte et je m'en vais dans le hall. Une fois dans la grande pièce où je suis entrée quelques heures plus tôt, Michael m'y rejoint et m'ouvre la porte.

-Good bye, see you next time, girl !

-À la prochaine, Michael ! Merci pour tout ! répondais-je en sortant dehors.

-You're welcome, sourit-il en m'envoyant un baiser avec sa main.

Il fait signe d'au revoir et ferme la porte derrière moi. Je marche tranquillement dans la neige. Quelques flocons de neige tombent du ciel et s'accrochent dans mes longs cheveux noirs. Après avoir quitté le terrain du manoir, je me met à hurler le prénom de mon ami d'enfance. Aussi rapide que l'éclair, le voilà devant moi. Il me sourit ses longs cheveux bleus dans le vent. Il me prend dans ses bras et je mets bras autour de son cou. Alexandre se met à courir à vive allure pour me ramené au quartier de l'Au Delà. Il me dépose et je l'étreins avec affection. Celui-ci touché, m'enveloppe dans ses bras et m'embrasse sur la joue. Je lui souris et lui dis merci du service qu'il m'a rendu. Je cours le longs du trottoir pour quitté la ville et rentrer chez moi, il commence à faire noir, car les lumière réverbère sont allumés et que les nuages ont une teinte bleue.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MJ-FAN
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 537
Bélier (21mar-19avr) Féminin
Date de naissance: 10/04/1987
Localisation: Avec Mike à Disney

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 19:05 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

suite natou ^^
_________________
RIP
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Natou
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 223
Cancer (21juin-23juil) Féminin
Date de naissance: 13/07/1989
Localisation: Canada

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 19:21 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

8
Un héritage assez particulier 


En rentrant enfin chez moi, je sens une bonne odeur de ragoût que ma chère maman prépare pour souper. Je la vois sourire lorsqu'elle pose un regard sur moi. J'enlève mon manteau, le range et me dirige vers la cuisine. Je m'approche de ma mère pour l'embrasser. Celle-ci me serre dans ses bras avec un amour maternel. Elle me murmure à l'oreille que dans ma chambre se trouve un gros cadeau de la par de mon père. Comme une enfant, je me dirige vers ma chambre à coucher. J'ouvre la lumière et sur mon lit une pile de disques compacts et de DVD sont sur mon lit. Je m'approche du matelas et me rend compte avec ravissement que les disques et les DVD sont tous à l'effigie de Michael Jackson. C'est un cadeau de mon père ! Je suis sous le choc, les disques de MJ et les DVD sont tous pour moi ? J'ai les mains moites, j'ai envie de crier de joie. J'ai les disques: Off The Wall, Trhiller, Bad, Dangerous- mon préféré-, HIStory, Blood On The Dance Floor: HIStory in the mix, Invincible et The Utilmate Collection. La majorité des DVD se sont tous Michael Jackson en tournée, il y a même Ghosts ! Sacré papa, il a une collection complète des article de ce chanteur. C'est tout un fan ! Mais pourquoi ces nombreux cadeaux, ce n'est pourtant pas mon anniversaire ! Ma mère m'appelle pour manger. Quelques minutes plus tard, mon père arrive pour nous rejoindre. Je lui souris et le remercie pour m'avoir donner sa collection complète de disque et de DVD du chanteur que j'apprécie beaucoup. Une fois après avoir fini de manger, mon père m'emmène dans ma chambre pour me parler. Il s'assoit sur mon lit et me dit:

-Je te fais ce cadeau, pas parce que tu es l'amie de Michael, mais parce que je vois que tu apprécie beaucoup ce genre de musique !

-Oui, tout ça, grâce à toi, papa, lui dis-je le serrant dans mes bras.

Il me caresse le dos et se défait de mon étreinte.

-Ma fleur, à propos d' Harry, est-ce que...?

Le téléphone sonne, ma mère répond. Puis, elle me dit que c'est justement Harry qui est au téléphone. Je me dirige dans la cuisine et saisis le combiné.

-Salut, ma belle, ça va ? me dit mon amoureux.

-Oui, toi ? lui répondais-je en souriant d'un air gênée.

-Bien, réplique celui-ci, hé ! J'ai essayé de t'appeler tout à l'heure et c'est ton père qui a répondu. Et il m'a dit que tu étais partie...

-Oui, j'étais chez un ami, lui informais-je pour ne pas lui dire que j'étais chez Michael.

-Ah ! fait ce dernier en riant un peu, d'habitude c'est moi que tu viens voir... Ne me dis pas que tu m'as oublier !

-Non, non, je ne t'ai pas oublier, pour me faire pardonnée, demain, je viendrai te rendre visite, ça te va ?

-Mmm, laisse-moi réfléchir... OK ! Alors à demain.

-À demain ! fais-je en voulant déposer le combiner.

-Héééééééééééé ! Attends ! cri-il en riant, je t'aime.

-Je t'aime aussi...

Je raccroche le combiné et retourne dans ma chambre sous le regard surpris de mon père qui fait signe à ma mère de savoir ce qui se passe. Ma mère hausse les épaules en le regardant pendant qu'elle lave la vaisselle. Cette nuit-là, je suis dans un sommeil profond. Puis, j'entre dans une autre dimension. Je suis dans l'obscurité, mes pas touchent un sol invisible. Où suis-je ? De la fumée blanche se forme soudain, m'indiquant un chemin. J'entends mes pieds faire des petits «flop, flop !» Je suis maintenant dans une rue. Je marche sur de l'asphalte mouillée par de la pluie. J'ai l'impression dans le clip Black Or White, la scène où se déroule l'arrivée de la panthère et que dans une rue déserte Michael fait du vandalisme parce qu'il y a des graffitis racistes. Tout d'un coup, je me sens suivi par quelqu'un ou quelque chose. Sentant le danger, je me mets à courir comme une défoncée. Trop tard, je suis piégée, je me retrouve dans un cul-de-sac. Je cherche ma baguette d'une main tremblante et la saisit enfin.

-Lumos ! criai-je en pointant ma baguette sur l'individu.

Une lumière blanche sort de ma baguette et l'aveugle. Il gémit:

-Non... ne me fais pas de mal...

Cette voix, je la reconnais, c'est celle de mon nouvel ami. Il se protège le visage avec ses avant-bras. Je peux voir ses longs cheveux noirs ondulés voler au vent de chaque côtés de son visage. Il baisse les bras et me montre son beau visage pâle et innocent. Ses yeux foncés me regardent avec douceur. Il porte un t-shirt blanc-col-en-V, une longue chemise blanche par dessus, des pantalons noirs et ses fameuses chaussures noirs à talons plat. Il me caresse la joue avec sa main douce et chaude. Une brise souffle dans mes cheveux. Je ferme les yeux un moment. Et quand je les ouvrent, j'aperçois la main de cet homme s'illuminer, son corps tout entier est entouré d'un halo de lumière blanche. Michael me sourit et prend ma main avec la sienne valide. Il l'embrasse avec douceur et sourit. Il a l'air d'un ange.

-Viens avec moi, je vais t'emmener dans un lieu extraordinaire ! me dit-il en m'attirant contre lui.

Je pose ma tête sur sa poitrine et me laisser guider par lui. Je suis dans un ciel où les nuages sont roses, mauves et oranges. Je peux voir le soleil. C'est drôle, je me sens légère comme une plume. Je suis en train de voler ! Je vole dans les airs avec Michael dans les nuages ! Un cri de joie sort de ma gorge. C'est merveilleux, nous planons ensemble lui et moi ! Rien que lui et moi.

-Je suis heureux d'être avec toi, ma chérie. Je réalise mon rêve le plus cher grâce à toi... Celui de voler.

«Tu as toujours voulu ressembler à Peter Pan, Michael ! Mais que suis-je pour toi ? Ta Wendy ?»

Non, vous n'êtes pas Peter Pan. Vous êtes Michael Jackson !

Je suis Peter Pan, dans mon cœur !

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MJ-FAN
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 537
Bélier (21mar-19avr) Féminin
Date de naissance: 10/04/1987
Localisation: Avec Mike à Disney

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 23:36 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

C'est trop chou la fin
C'est un Peter Pan comme moi
Suite
_________________
RIP
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Natou
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 223
Cancer (21juin-23juil) Féminin
Date de naissance: 13/07/1989
Localisation: Canada

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 23:58 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

9
Dance with me 

Le printemps est arrivé à grands pas de géant à Au delà du Pays des Rêves, nous sommes au mois de mai. La neige a fondue et les bourgeons naissent dans les arbres dénudés. Un heureux évènement s'est passé à l'hôpital du quartier Disney World, Aurore a mit au monde ses deux adorables jumelles. Tintin en était vraiment très heureux. Les habitants de notre pays en sont tous autant. Willy Wonka peut maintenant sortir de sa chocolaterie et offrir ses friandises dehors grâce à son stand de bonbons, puis que la neige a fait place à la verdure du printemps et aux fleurs. Les consommateurs en ont tellement achetés que notre chocolatier m'a demandé de l'aider, j'étais vraiment ravie qu'il puisse me faire confiance. En plus, une cliente m'a dit, un jour que mes bonbons étaient exquis. Willy Wonka m'a sourit et m'a fait aussi un clin d'œil. Il m'a même payé pour me récompenser. J'avoue que là, j'étais rouge comme une tomate ! Malgré le beau temps et les heureux évènements, je me sens négligée par Harry Potter, mon petit ami. D'ailleurs, je ne le voit plus à la chocolaterie où il travaille pour M Wonka. Ce dernier a même signé une lettre de congédiement pour son manque d'assiduité. J'ai essayé de prendre de ses nouvelles au téléphone, mais en vain, il y a toujours sa boîte vocale qui me répète toujours la même chose d'une voix sympathique:« Salut, vous êtes bien chez Harry, laissez-moi un message et je vous rappellerai !» MON OEIL ! Je ne sais pas combien de messages je lui ai donné, mais il y en a sûrement une cinquantaine ! Qu'est-ce qu'il lui prend ? Pourtant, le 22 février, je lui ai rendu visite comme promis et il me disait m'aimer de tout son cœur ! Est-il arriver quelque chose de grave ? L'autre jour, soit le premier mai, je me suis confié une pour la première fois à Michael au sujet de Harry et de sa mysterious disparition comme le disait mon cher Michael. Vraiment, cet homme de vingt-cinq est digne de confiance, je peux tout lui confier !
***************
Ce samedi soir, je suis à la discothèque pour me changer les idées. De toutes façons, j'ai besoin de m'amuser ! Je suis habillée en t-shirt noir moulant, avec des jeans décorés avec des paillettes avec des chaussure à talons plat. Mes cheveux sont en boucles noires grâce à une mousse capillaire. Je danse sur un rythme dance, parfois, j'essaie de ne pas faire de mauvais mouvement pour ne pas avoir le menton fendu comme quand j'avais neuf ans. Quand je pense à me fendre le menton en tombant, cela me reviens souvent en mémoire. J'étais à l'école primaire moldue quand j'avais neuf ans. On était tous dans le gymnase pour célébrer la fin de l'année et tous les jeunes élèves dansaient sur de de la bonne musique. Puis, en voyant mon amie de l'époque, Noémie. Je me suis arrêté de dansé et j'ai couru vers elle. En courant, mon pied a heurté du tapis, puis je suis tombé face contre le plancher ciré du gymnase. Quand j'ai ouvert les yeux, ils embrouillés par de l'eau. Une femme près de moi avaient les mains pleinnentde sang, mon propre sang et je m'entendais pleuré ! Je m'étais fendu le menton. Un des professeur présent dans la salle à appelé l'infirmière et le concierge. L'infirmière m'a soigné du mieux qu'elle le pouvait, mais elle m'a dit que j'aurais besoin de points de suture pour fermer ma plaie. Le concierge a nettoyé le sol avec l'aide d'une serpillière. J'ai finalement eu des points de suture et le fil était bleu ! La couleur préférée de Sonic (Alexandre). J'en étais fière en sortant de la clinique où Liliane m'a emmenée. Je reviens au présent, j'ai dix-sept maintenant. Jasmine et Mégara deux filles sorties de Disney, arrivent vers moi. Jasmine vient d'Agrahab, en Inde. Elle a le teint doré, de longs cheveux noirs et des yeux bruns noisette. Elle est habillée comme dans le film Aladdin et porte toujours ses bijoux en or. Mégara plus connue sous le surnom Meg, est d'origine grecque. Elle a les cheveux longs, brun qu'elle attache toujours en queue de cheval, elle porte sa belle robe violette qui s'harmonise avec ses yeux.

-Salut, Nathacha, me disent Meg et Jasmine en même temps, ça va ?

-Oui, et vous ?

-Nous allons bien !

-Nathacha, on est venues pour voir ce qui se passait, commence la belle grecque.

-Oui, fait Jasmine, tout à l'heure on t'a vu dansé et pouf, tu restes planté là au beau milieu de la salle !

-Alors, nous nous sommes demandé si tu allais bien, continue Meg.

-Oui, je vais très bien ! leur dis-je en souriant. Je pensais juste à un vieux mauvais souvenirs, il a de cela huit ou neuf ans.

C'est alors que je leur montre ma vieille cicatrice sous mon menton. Bien que l'on ne presque plus la voir, pour moi ce mauvais souvenir disparaîtra aussi. Cinq minutes plus tard, les deux jeunes femmes et moi, nous nous mettons à danser sur un bon rythme. Quand tout à coup, Jasmine s'arrête net de bouger. Elle sourit me faisant signe d'approcher. J'aperçois Michael assis près du comptoir de la discothèque, nous observant en buvant du Pepsi. Je rougis en le voyant. Il s'est habillé comme dans son clip Black or White ! Il porte un t-shirt blanc-col-en-V, une longue chemise blanche par dessus, des pantalons noirs et ses fameuses chaussures noires à talons plat, comme dans mon rêve. Un long bracelet blanc en cuir entoure son avant-bras. Ses cheveux noirs sont laissés à l'air libre. Mon cœur chantonne sans cesse son nom. Il est vraiment, mais vraiment beau à croquer. Il lève son verre à notre santé et fini sa gorgé. Le chanteur se lève ensuite de son siège pour se diriger vers nous avec une démarche sexy. Mégara murmure à Jasmine quelque chose, puis fini par dire:

-Bon, Nathacha, on va te laisser, salut à la prochaine !

-Oui, salut, renchérit la Princesse d'Agrahab, bonne soirée !

Toutes les deux se mettent à courir ensemble en riant, jusqu'à la sortie de la discothèque.

-Hé ! répliquais-je vivement, vous n'allez pas me laissée...

-Bonsoir, ma chérie ! me salue gentiment l'artiste en souriant.

-Aaah ! Salut, Michael, ça va ?

-Oui et toi ?

-Bien, lui répondais-je en rougissant.

-Don't blush again, girl ! me dit-il en souriant, tout en posant son index sur mon nez.

Je me met à rire et ce dernier m'invite à danser et j'accepte avec grand plaisir. La chanson remixée de Black or White [the Clivillés & Cole House-Club Mix] se met à jouer dans la discothèque. Michael et moi dansons ensemble, faisant les mêmes pas, la chorégraphie du clip vidéo Black or White. J'essaie de le suivre le mieux possible durant la danse et ce que j'aime bien c'est qu'il mime de jouer de la guitare électrique. Durant quelques minutes après avoir tapés des mains ensemble et tournoyer sur nous-même, l'artiste me soulève par la taille comme dans la scène du bal dans Harry Potter et la Coupe de feu, quand Victor Krum soulevait Hermione Granger dans les airs. Je me sens légère comme une plume. Michael doit être vraiment fort pour quelqu'un à la taille filiforme. Puis après m'avoir reposé sur le sol, nous recommençons nos pas. Je pense que si je pratique un peu plus les pas de danses du chanteur, je pourrais peut-être participer à un de ses nouveaux clips. Mais si je fais un pas de travers, Michael m'obligerait de tout recommencer du début. Si je me trompais dans un couplet dans l'une de ses chansons, il serait obliger de tout changer les paroles... Mais non, voyons ! Pourquoi je me sens si négative ? Est-ce à cause que à ce que j'ai pensé à propos de la manie de la perfection chez Michael ? Sûrement. Soudain, l'artiste me sourit affectueusement, puis me serre contre lui. Je niche mon nez dans son cou. Il sent bon ! Il sent le parfum pour homme ! Aaah ! Comme c'est bon... J'ai des frissons partout, il me caresse le dos. Je pose enfin ma tête sur son épaule et ferme les yeux, savourant ce précieux moment. J'ai des bouffées de chaleurs, c'est incroyable comme il est si affectueux ! Je l'adore ! Je suis vraiment chanceuse d'être son amie... sa meilleure amie !


Plus tard durant la soirée, Michael et moi, nous nous rendons dans un resto-bar du coin. En entrant dans cet endroit nous voyons avec joie Tintin et Aurore en compagnie de Hugh Jackman, Willy Wonka, Jack Sparrow et... mes parents ? Ils sont tous assis ensemble buvant leur boisson, tout en discutant avec animation et enthousiasme. Mais oui, l'Au Delà fête déjà ses un an. Comment l'ai-je pu l'oublier ? En nous voyant arrivé, Tintin dit en s'exclamant:

-Michael ! Nathacha ! Quel plaisir de vous revoir !

Il se lève de son siège et se dirige vers nous en souriant. Le reporter tend la main au chanteur et celui-ci la serre avec respect.

-Bonsoir, M. Tintin, répond mon ami avec son accent croustillant. Dites-moi, que ce passe-t-il, il y a une fête en particulier ?

-Oui, nous célébrons les un an de notre pays magique, Michael, voulez-vous vous joindre à nous avec Nathacha ?

-Certainement ! disons-nous Michael et moi en même temps.

Nos yeux bruns se jettent un regard surpris et nous rions. Nous prenons place sur le banc l'un à côté de l'autre. La serveuse s'en vient prendre nos commande. Je lui demande un verre de Pepsi et Michael commande la même chose. La jeune femme écrit sur son bloc-note et s'en va. Mon père me sourit, ses yeux me disent quelque chose du genre: «Tu nous présentes à ton nouvel ami ?» C'est alors que je m'exécute. Je présente Michael à ma mère et à mon père. Le visage du chanteur s'attendrit en voyant celui de ma mère. Celle-ci sourit.

-Bonsoir, Mr et Mrs De Grace, je suis ravi de vous connaître, dit l'artiste avec son bel accent.

-Nous sommes heureux de vous rencontrez, monsieur Jackson, dit ma mère avec sincérité, notre fille nous a dit de belles choses sur vous !

-Je me rappelle vous avoir vus tous les deux, lors du Bad Tour en 1988.

-Oui, nous étions là, répond mon père en regardant l'artiste avec les yeux remplis d'admiration. Je m'étais habillé comme vous, Michael ! Sassianne était à son cinquième mois de grossesse.

-Yeah ! Yeah ! I remember ! Quand le show s'est terminé, vous vous êtes dirigé vers ma loge pour avoir un autographe.

-Et je l'ai toujours, déclare mon père fièrement, mais quand je vous ai demandé de me signer un autographe, j'étais tellement nerveux que j'en tremblais !

Mon père fait mine de trembler sa main devant le Roi de la Pop.

-Vous et votre femme m'avez alors dit que vous attendiez une petite fille. Et que vous espériez un jour qu'elle puisse me rencontrer...

-Oui, sourit ma mère en se rappelant de ces beaux souvenirs, aujourd'hui, elle vous connaît et vous êtes son ami, que peut-elle demander de plus ?

Mes parents racontent alors à l'artiste la fameuse histoire qu'ils ont vécus lors de mon kidnapping. Michael les écoutent attentivement. Pendant qu'ils discutent ensemble, je regarde Jack Sparrow raconter quelques blague à Tintin et Aurore. Le jeune couple se met à rire avec joie. Quand je me tourne vers ma table, j'aperçois enfin la serveuse arriver avec deux grands verre de Pepsi sur son plateau en plastique. Elle se penche devant moi et dépose les verres pleins de liquide bruns pétillants et beaucoup de glaçons sur la table. Michael et moi, la remercions, puis, elle s'en va s'occuper des autres commandes. Willy Wonka me regarde avec des yeux bienveillants, pendant que je bois une gorgée de mon breuvage fraîchement servi. Le chocolatier me signe de me mettre à l'écart pour me parler de ses projets de confiseries, sûrement. J'informe mes parents et mon nouvel ami que je dois voir le chocolatier pour quelques minutes. Une fois assise à la table de Willy Wonka, l'homme m'explique qu'il a vu Harry près de la pâtisserie de Lili Malina, hier. Et quand il a voulu lui parler, mon amoureux l'a complètement ignoré. Le chocolatier lui a alors crié que j'avais besoin de lui.

-Ton petit ami semble ne plus démontrer autant d'amour pour toi, il y a-t-il eu un problème ?

-Non ! répondais-je au chocolatier, les larmes aux yeux. Non, je ne sais pas ce qui s'est passé ! Il était si affectueux avec moi quand je l'ai revu la dernière fois et depuis, pouf ! Il essaie de m'effacer de sa vie !

Je pleure dans les bras de Willy et celui-ci me console d'une manière paternelle... Harry, pourquoi m'ignores-tu ?
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MJ-FAN
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 537
Bélier (21mar-19avr) Féminin
Date de naissance: 10/04/1987
Localisation: Avec Mike à Disney

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 00:22 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

ah c'est pas cool que harry se mette à l'ignorer
espérons que mike comblera ça
suite
_________________
RIP
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Natou
Modérateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2009
Messages: 223
Cancer (21juin-23juil) Féminin
Date de naissance: 13/07/1989
Localisation: Canada

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 00:27 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

Voilà voila !


10 
Tristesse 

Pendant les trois semaines qui suivent, je rends souvent visite à Michael, car je me sens très seule, le jour. Le soir, j'appelle Alexandre Bellavance pour oublier mon chagrin que je vis en ce moment, Harry m'a complètement oublier ! Pour me changer les idées, mon cher ami d'enfance m'invite à passé la journée chez lui. Lors que je sors dehors vers dix heures. Il pleut, alors j'ouvre mon parapluie rouge foncé pour me protéger la tête contre cette douche froide que la nature envoie. En marchant, j'entends de la musique avec le son au maximum dans une maison. Le rythme de cet air me fait penser à la chanson Stranger in Moscow, une chanson de mon meilleur ami, le Roi de la Pop. Mais oui, c'est bien cette chanson-là que j'entends ! En plus, Michael l'a écrit alors qu'il se sentait vraiment déprimer. Je suis triste et déprimée parce que celui que j'aime m'a laissé tomber. Alors je chante cette mélodie comme ceci, tout en marchant, le regard triste:

«I was wandering in the rain
Mask of life, feelin' insane»
Je continue ma route en fixant le rideau de pluie.

«Swift and sudden fall from grace
Sunny days seem far away»
Je pense toutes que les couleur vont se ternirent et que tout sera en noir et blanc.

«Kremlin's shadow belittlin' me
Stalin's tomb won't let me be»
Que les personnes qui marchent ou qu'elles sont dans leur voitures avances au ralentit.

«On and on and on it came
Wish the rain would just let me be»
Je ferme les yeux et je vois le visage de Michael chanter:
«How does it feel (How does it feel)
How does it feel
How does it feel
When you're alone»

Et je recommence avec cette phrase:
«And you're cold inside....
Here abandoned in my fame
Armageddon of the brain
KGB was doggin' me»
Je continue ma route les yeux fixant le sol mouillé.
«Take my name and just let me be
Then a begger boy called my name»
Puis, j'ai l'impression que Michael chante vraiment avec moi. Je le vois à coté de moi, les cheveux longs, noirs trempés. Il porte un long manteau. Mais tout cela n'est que mon imagination, car il n'est pas à côté de moi, chantant cette chanson.
«Happy days will drown the pain
On and on and on it came»
Mais je peux quand même sentir sa présence. Je peux voir son regard triste à travers la pluie.

«And again, and again, and again...
Take my name and just let me be»
Il n'est pas là physiquement, mais je le vois.

«How does it feel (How does it feel)
How does it feel
How does it feel
How does it feel
How does it feel (How does it feel now)
How does it feel
How does it feel

When you're alone
And you're cold inside»

J'ai presque envie de fermé mon parapluie et me laisser mouiller par la pluie.

«How does it feel (How does it feel)
How does it feel
How does it feel
How does it feel
How does it feel (How does it feel now)
How does it feel
How does it feel
When you're alone
And you're cold inside»

Le Michael imaginaire, m'incite vraiment à ce que je ferme mon parapluie.

«Like a stranger in Moscow
Like a stranger in Moscow
We're talkin' danger
We're talkin' danger baby
Like a stranger in Moscow
We're talkin' danger
We're talkin' danger baby
Like a stranger in Moscow
I'm livin' lonely
I'm livin' lonely baby
A stranger in Moscow»
Je me met à pleurer, puis, tout revient à la normale dans mes pensées. Pourquoi les larmes me montent aux yeux ? Pourquoi, je suis si triste ? Peut-être à cause de cette chanson et à cause du mauvais temps. J'oublie complètement que je devais me rendre chez Alexandre, depuis que je suis seule chantant sous la pluie, je n'ai plus envie d'y aller. Michael m'a complètement envahie l'esprit. Il faut que je téléphone à mon ami d'enfance pour le prévenir. Mais je suis très loin de chez moi. Il va falloir que je trouve une cabine téléphonique. Super, il y en a une à quelques pas, devant moi ! J'y cours, puis entre dans la cabine. Je cherche frénétiquement de la monnaie dans mes poches. Encore super ! J'ai de la monnaie. Je rentre les pièces dans la fente de la machine, puis compose le numéro. Ça sonne chez lui, il répond:
-Oui, allô ?
-Alex, c'est moi, Nathacha !
-Salut, Natou !
-Salut, dis, Alex, cela ne te dérangerais pas si on se revoyais une autre fois ?
-Non. Cela ne me dérange pas. Je comprends, il pleut vraiment beaucoup.
-Ce n'est pas vraiment ça...
-Ah ! Je viens de comprendre, MJ t'as complète envahie l'esprit et tu as envie de le voir.
-Comment as-tu deviné ?
-Bah, c'est dont la façon que tu me parles. Dis-moi, Nathacha, t'aurais pas une attirance particulière pour ce chanteur ?
Je me met à avoir des chaleurs partout dans mon corps.
-Moi ? Non, pas du tout ! Nous ne sommes que de bons amis !
-Bon. O.K. Je te souhaite de passer une très belle journée, malgré le temps ennuyeux !
-Merci beaucoup et désolée !
-Non, c'est correct ! Vas voir ton beau Michael ! Hee-hee ! Aaow ! Bisous.
Puis, il raccroche. J'entends la tonalité et raccroche le téléphone à mon tour. Quelle personne compréhensible, ce cher Alexandre Bellavance ! Je ferme mon parapluie et sort de la cabine téléphonique. Je commence à courir soudainement sous la pluie. Je vais être trempée, mais peu importe, je me sécherai avec mes pouvoirs magiques. Je n'ai pas le choix, je dois transplanner ! Je disparais et me retrouve devant la maison du chanteur. Je sonne à sa porte, puis on l'ouvre. Michael me regarde, tout surpris !
-Ma chérie, tu es toute trempée ! Allez, viens entre, avant d'attraper froid.

-Merci, lui dis-je en souriant.

Celui-ci m'aide à enlever mon marteau tremper. Il m'amène dans son salon et me fait asseoir. L'homme va quelque part, puis, il revient avec une couverture chaude et me couvre avec. Il s'assoit sur le sofa et me serre dans ses bras. Sûrement pour me réchauffer... je me mets à trembler.

-Oh ! Ma pauvre, Nathacha, tu trembles.

-Je sais.

-Tu ne devrais jamais sortir comme ça, avec un temps pareil, tu aurais pu m'appeler pour que je viennes te chercher, si tu voulais me voir.
-En fait, j'allais voir Alexandre, enfin, je veux dire que j'étais supposée le voir. Mais j'ai entendu la chanson Stranger in Moscow en marchant et j'ai pensé tout d'un coup à toi. J'ai téléphonée à Alex et je lui ai dit que j'allais te voir.
-Mais tu aurais quand même pu me téléphoner, me dit-il avec sa voix douce.
-C'est fou ce que tu me rappelle mon père ! lui dis-je avec un demi-sourire.
-Really ? Fait-il en souriant.
-Oui, tu agis comme lui.
Il me sourit avec les yeux pétillants. Puis, j'ai le sentiment qu'il y a quelque chose qu'il voudrait me dire. Tout d'un coup, j'ai des chaleurs partout dans mon corps. Il glisse ses doigts dans mes cheveux noirs. Son regard est doux et chaleureux. Nos visages sont près de l'un et de l'autre. Soudainement, je sens quelque chose doux et humide sur mes lèvres. J'ai les yeux complètement fermer. Je sens le souffle chaud de mon ami dans ma bouche. Il m'embrasse ! Mon sang bat dans mes tempes. J'embrasse le Roi de la Pop. C'est mon premier baiser depuis des mois. Mes pensées s'embrouillent. Je ne pense plus à Harry. L'homme qui me donne ce doux baiser est si tendre...Puis, Michael met fin au baiser. J'ouvre enfin les yeux. Ma bouche est toute chaude, je ne dis pas un mot.... Le chanteur me prend la main tout doucement et l'embrasse avec respect.
-Il y a quelque chose que je ne t'ai pas dit encore, me dit-il tout doucement. Tout ce que nous avons vécus ensemble était fantastique. Mais bien sûr, tu as de la peine parce que ton petit ami ne te donne pas de ses nouvelles.
-Je sais, lui répondais-je en sentant les larmes venir aux yeux.
-Ce que je veux te dire est quelque chose que j'ai garder précieusement dans mon cœur. Je n'ai rien dis à la Princesse Aurore qui est aussi ma confidente.
Il soupire et me regarde dans les yeux avec cette même douceur.
-Depuis que je t'ai vu la première fois, quand je suis venu dans ce pays. Je me suis senti léger comme une plume. Tu étais si belle avec tes yeux qui pétillaient de bonheur, tes joues qui rougissaient légèrement. J'ai totalement craqué pour toi. Tu es si merveilleuse, Nathacha. J'ai eu le coup de foudre pour toi. Et depuis que tu m'as rajeuni, mes sentiments pour toi sont devenus plus profonds.
-Alors tu es...
-Amoureux de toi depuis le premier jour, continue-t-il en se levant et mettant un genoux par terre, Saches que mes sentiments pour toi sont vrais, quand je suis avec toi, tu me donnes des frissons. Je rêvais du jour où je pourrais enfin te dire mon amour que j'ai dans mon cœur.
-Mais, j'ai dix-sept ans et je suis loin d'être une personne....
-Digne pour moi ? Non, ma chérie. Tu es tout ce que je recherche. Tu inspire la grâce et le respect. Nous avons tant de choses en communs. J'ai appris à te connaître et je serai prêt à tout pour te rendre heureuse.
-Je ne veux pas te décevoir, Michael mais je dois réfléchir à tout ça...
Ce soir-là, je suis dans ma chambre en train d'écouter Stranger In Moscow sur mon MP3. Je repense à ce Michael m'a dit. Il est amoureux de moi. C'est drôle tout de même, chaque soir, je rêve à lui. Je rêve que je suis dans ses bras et qu'il m'embrasse tendrement comme il l'a fait plutôt dans la journée. C'était si doux. Quelque chose en moi me disait de me laisser emporter, de me laisser aimer par cet homme. Mais je ne peux pas, j'aime déjà quelqu'un... Harry Potter. Dans mes pensées, je revois le beau visage du chanteur me sourire en prononçant mon nom. Le téléphone me tire de ma rêverie en sonnant. Je réponds.
-Oui, allô ? fais-je.
-Nathacha, c'est Ron Weasley !
-Ronald ? Salut comment ça va ?
-Ça va.
-Qu'est-ce qui ne va pas ?
Il soupire.
-Ginny m'a tout raconté à propos de Harry et elle. Elle tenait absolument que je te le dise.
-De quoi ?
Le rouquin soupire au téléphone à nouveau.
-Tu vas trouver cela très dur, Nathacha.
-Oh ! Sil te plaît, Ron ne me fais pas attendre, qu'est-ce que Harry a fait avec Ginny ?!
-Il t'as trompé avec elle ! S'exclame-t-il, Ginny lui a dit qu'elle ne voulait rien savoir de lui, car il t'avait déjà. Mais il a insisté, enfin, tu connais la suite ? Je suis vraiment désolé, Nathacha.
Je commence à avoir des larmes de colère aux yeux.
-Nathacha ?
-Ron, peux-tu dire ça à Harry de ma part ? Dis-lui que c'est un très beau salaud ! Et que ne veux plus jamais le revoir !
-T'inquiète pas, je lui envoie le message tout de suite ! Au revoir !
-Bye...
Il raccroche et moi aussi. Je met ma tête sur mes genoux et commence à pleurer. J'aimerais tant partir de chez et aller voir Michael pour lui expliquer que Harry et moi, c'est bien fini ! Mais, je regarde l'heure sur mon réveil-matin et me dis qu'il est bien trop tard pour lui rendre visite, il est 21h30. Pour me changer les idées, je remets mes écouteurs et choisis la chanson You are not alone. Ah ! Quelle belle chanson. Une pure merveille... Cela dit presque exactement comment je me sens. Je me vois en train de m'asseoir et de me demander comment cet amour entre Harry et moi a pu disparaître. Puis, quelque chose murmure à mon oreille et me dit: «Tu n'es pas seule, je suis là pour toi. Même si tu es loin, je suis là pour y rester. Tu n'es pas seule je suis là pour toi. Même si nous sommes très loin. Tu es toujours dans mon cœur. Tu n'es pas seule.» Je chante cette chanson pour moi-même. Cette douce mélodie est envoutante. On dirait que Michael la chante rien que pour moi ! Non, je ne suis pas seule, j'ai un homme fidèle sur qui je peux compter.
_________________


Dernière édition par Natou le Mar 31 Mar - 00:32 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MJ-FAN
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2009
Messages: 537
Bélier (21mar-19avr) Féminin
Date de naissance: 10/04/1987
Localisation: Avec Mike à Disney

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 00:32 (2009)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves Répondre en citant

c'est pas sympa ce qu'il a fait
elle devrait se tourner vers michael
suite
_________________
RIP
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24 (2016)    Sujet du message: [T] Au Delà du pays des rêves

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Michael Jackson Fan Index du Forum -> Entre fans -> Vos fanfictions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Silver Orange imaginé et réalisé par Branwen